Category Archives: Nouvelles Technologie

Pour quelles raisons peut-on choisir un scooter électrique ?

scooter femme noir

Le scooter électrique est de plus en plus à la mode, du fait des nombreux avantages que les utilisateurs lui trouvent. De Prime abord, au premier regard, il ressemble à s’y tromper à un scooter thermique. La différence se situe dans la technologie qui permet à l’engin de fonctionner. Le scooter électrique est doté d’un moteur électrique qui fonctionne grâce à des batteries. Si vous lisez cet article, c’est que vous êtes certainement intéressé(e) par l’acquisition d’un de ces engins. Avant de vous lancer, il est préférable de savoir dans quoi vous vous engagez, afin d’éviter les mauvaises surprises. Vous devez par exemple savoir avec précision quel est l’usage que vous ferez de l’engin, quels sont vos besoins en termes d’autonomie de batterie, de puissance, etc. Définir le budget dédié à l’achat et celui pour l’entretien. Ces questions vous permettront de définir le modèle et le type de scooter qui vous convient. Dans cet article nous vous présenterons quelques caractéristiques du scooter électrique qui pourraient vous guider dans votre réflexion. Pour voir ces scooter électrique cliquer ici 2TwentyScooters.

S’il faut comparer les capacités et les performances, celles des scooters électriques ne sont pas très différentes de celles des scooters à essence classiques. En général les scooters électriques sont dotés de moteurs équivalents à ceux de scooters de 50cc, ce qui permet au véhicule de rouler sur une distance variant entre 40 km et 90 km sans avoir besoin de recharger la batterie. Le principal avantage du moteur électrique est qu’il libère toute sa puissance immédiatement, offrant des performances intéressantes dès le démarrage. Précisons que la majorité des modèles de scooters électriques n’ont pas besoin de plus de 4 heures pour se recharger. Vous pouvez le faire sur des prises standard ou des bornes dédiées. Vous pouvez être découragé(e) par le prix d’achat de l’engin, car il coute entre 1500 et 10 000 euros à l’acquisition, mais l’entretien et la consommation en carburant vous permettent de faire des économies substantielles sur le long terme.

Pour ce qui est des avantages dont vous bénéficierez au jour le jour, le scooter électrique en présente de nombreux : premièrement il fonctionne avec une prise classique et donc est facile à recharger au quotidien. L’entretien de l’engin et sa conduite sont assez simples, même pour les débutants. Même en période de froid vous n’aurez aucun mal à faire démarrer votre scooter. En quelques mots c’est un appareil rentable, écologique et performant. Rentable parce qu’il ne coute pas grand-chose en termes d’assurances, d’entretien, etc. Écologique parce qu’il n’émet pas de gaz nocif, ni d’odeur, et ne fait pas de nuisance sonore.

Quel bonnet marin pour un homme dans la tendance ?

bonnet marin tendance

Le bonnet marin, peu importe le modèle et le type, connait un succès fulgurant. Les hommes ne sont pas en reste. Le bonnet est l’un des accessoires préférés de l’homme moderne, c’est à la fois un doudou et un compagnon de style. Cela constitue un véritable renversement de vapeur, quand on se souvient que les jeunes garçons se plaignaient de leurs bonnets qui grattaient. Aujourd’hui ces mêmes garçons devenus des hommes saisissent la moindre occasion pour porter un bonnet. Depuis quelque temps on a même pu observer que le bonnet ne se porte plus seulement quand il fait froid. On peut désormais croiser des personnes arborant leurs bonnets dans des restaurants, dans des salles de concert, etc. Ces bonnets est accessible dans ce site https://www.betonxcire.com/23-shop/forme-bonnet.

Le bonnet, un accessoire tendance

Au départ, le bonnet était essentiellement porté de façon utilitaire, avant de devenir depuis quelques années l’élément incontournable des placards des hommes urbains. Comme ses cousins le chèche ou la casquette qui sont eux aussi devenus des accessoires de fantaisie à la mode, le bonnet connait une évolution fulgurante qui traverse les générations. Nous avons assisté à des métamorphoses de cet accessoire, sous l’impulsion des hipsters, qui ne manquent pas d’influencer la mode. Grâce au bonnet marin ou tout autre modèle, le porteur se sent encore plus cool, car il appartient désormais à un groupe, une bande. Le succès du bonnet est certainement lié au fait qu’il confère un look tendance sans extravagance. Contrairement à d’autres accessoires qui sont parfois lourds à porter et ne collent pas toujours à l’image que l’on est prêt à assumer. Que ce soit un modèle de créateur de luxe assez cher ou un modèle plus modeste, on en trouve pour toutes les bourses et pour tous les looks. Tout le monde trouve facilement le bonnet qui lui convient.

Selon les professionnels de la mode, le bonnet permet à celui qui le porte d’affirmer un style, une silhouette. Il permet également de rester discret quand on le souhaite, car n’étant pas exubérant. On peut donc aisément le porter au bureau. Le bonnet marin ou tout autre type de bonnet convient bien aux hommes « caméléon » qui aiment se fondre dans la masse tout en gardant une certaine authenticité. D’autres spécialistes de mode pensent que le bonnet est aussi une sorte de doudou que l’on peut emporter partout avec soi qui apporterait du réconfort à ceux qui le portent tout au long de la journée. Quant aux rebelles, le bonnet leur permet de se libérer des conventions générales tout en arborant un look qui ne dérange pas. Le bonnet a tous les arguments de son côté pour plaire à la gent masculine. Le bonnet accorde tellement de liberté que l’on peut porter le même bonnet de différentes manières afin d’affirmer encore plus son style personnel et de s’approprier l’accessoire. Dans la suite nous verrons quelles sont les différentes possibilités de port du bonnet.

Comment porter son bonnet ?

Le schtroumpf des villes est l’une des façons de porter le bonnet marin ou autre. C’est une façon de porter très populaire qui est surtout adoptée par les jeunes de moins de 28 ans. En général on se sert du bonnet « beanie » très populaire chez les Anglo-saxons. Ce bonnet a la forme d’un haricot ou d’une tétine, selon l’angle de vue que l’on adopte. Vu à plat, ce bonnet se présente comme un bonnet normal avec un peu plus de longueurs et son revers. En portant ce bonnet, on affirme le fait d’appartenir au groupe des gens « cool » même si on n’est pas skateur. On assume aussi d’avoir une culture du street wear et de la rue en général. On retrouve de nombreux modèles sur le marché, certains avec des logos brodés au centre du revers. Les modèles sont disponibles en différentes couleurs, vous en trouverez en gris ou noir pour les hommes à l’allure sérieuse, en vert pomme et orange pour ceux qui aiment les couleurs joyeuses, etc. Vous n’aurez donc aucun mal à trouver celui qui vous correspond.

Un autre modèle très demandé et plus viril est le docker apprivoisé. C’est un bonnet marin qui rappelle les pêcheurs islandais et plus généralement les hommes qui utilisent la force dans le cadre du travail. Les bonnets marins de ce style recouvrent bien la tête, quelques fois ils sont dotés de revers à la limite des sourcils. Petite astuce mode : il est préférable de laisser un peu déborder l’implantation des cheveux, ça adoucit un peu le look d’ensemble, il a l’air moins rude. Ce bonnet convient autant aux trentenaires avec la barbe de trois jours, qu’aux garçons à la barbe bien rasée, ou au papa qui emmène ses enfants jouer au parc. Un autre accessoire qui s’adapte bien au look de son propriétaire. De nos jours on retrouve ce modèle sous diverses interprétations. On le retrouve en laine vierge, en rayé, en couleur unie. Certains préfèreront la version en cachemire à deux tons. Le simili grunge est un autre style de bonnet hérité de la période où Kurt Cobain apprenait aux populations à laisser dépasser des mèches de cheveux du bonnet. L’accessoire était associé à une chemise attachée autour des hanches ; un style assez en avance sur son temps. Ce bonnet présente des variantes disponibles sur le marché, notamment le modèle à pompon destiné aux jeunes adultes dans la tendance. Ce bonnet est représentatif des personnes rebelles qui ne se prennent pas trop au sérieux et qui peuvent porter leur bonnet négligemment, même à la plage. De nos jours on en trouve de nombreux modèles qui portent le nom de « bonnet souple ».

Que vaut la nouvelle trottinette électrique City Carbon d’Evo Spirit ?

trotinette electrique

La façon de se déplacer des individus a bien évolué avec les années, la mobilité urbaine change pour se tourner vers l’électricité. Nous en avons une fois de plus la preuve avec la nouvelle trottinette électrique https://trottinetteelectriqueattitude.wordpress.com/ de la marque Evo Spirit, quelle est la véritable valeur de cet engin qui va certainement se faire remarquer ? Les trottinettes électriques font partie des engins qui nous assurent un avenir plus écologique, plus confortable, mais aussi plus sûr. Ce sont des engins qui font partie en 2016, de ce que nous appelons la mobilité urbaine et parfois même rurale. Nous verrons dans cet article les premiers arguments qui entourent cet appareil afin de déterminer si au quotidien il peut satisfaire les besoins des utilisateurs, peu importe leur niveau d’exigences. À première vue, il n’ y a pas grand-chose à dire sur la City Carbon, c’est un produit dont la robustesse est affirmée. Globalement l’engin pèse 6,3 kilos, il est lourd si on le compare aux trottinettes classiques.

Ce poids est tout de même justifié par la batterie de 187 Wh ou encore celle de 250 Wh. Si on prend l’exemple d’une Tesla Model S comme une grosse batterie avec un moteur pour véhicule à quatre roues, alors on peut poursuivre la comparaison et dire sans hésitation que la trottinette électrique City Carbon a une plus petite batterie, deux roues et un moteur. Avec cette batterie, le moteur que l’on retrouve directement dans la roue est alimenté. Grâce à ce moteur, l’engin atteint une vitesse de 25 km/h sur un terrain plat. La trottinette propose trois vitesses réglables grâce à un petit boitier sous le pouce droit qui permet de garder à l’oeil sa vitesse, l’état de charge, mais aussi le nombre kilomètres déjà parcouru.

En circulant à une telle vitesse, il est clair que vous n’êtes plus un quelconque piéton et il est important de pouvoir freiner le moment venu. La City Carbon, comme beaucoup d’autres trottinettes électriques, est dotée d’un frein mécanique situé à l’arrière qui permet de faire ralentir la roue lorsqu’on appuie dessus. Toutefois, l’engin dispose aussi d’un frein électronique qui est accessible par le pouce gauche. Sur le plan pratique, une personne n’ayant jamais eu de trottinette ou n’ayant jamais pratiqué d’activité sportive régulière pourrait prendre facilement cet engin en main en seulement une heure d’utilisation. Avec le mode trottoir qui est le plus lent, la trottinette ne dépasse pas 6 km/h. Globalement c’est un engin qui pourrait convenir à de nombreuses catégories de personnes par son ergonomie, mais aussi sa facilité d’utilisation.

Et si on découvrait la nouvelle trottinette électrique L6 d’Inmotion ?

trottinette electrique

Cela fait déjà quelques semaines que la marque Inmotion a mis sur le marché sa nouvelle trottinette électrique http://www.trottinetteelectrique.eu/. C’est un moment que beaucoup de passionnés attendaient avec impatience. Cette trottinette à grandes roues gonflables suscite déjà de nombreuses réactions après avoir aiguisé de nombreuses curiosités. Les habitués s’attendent à avoir plus de confort grâce aux grosses roues et surtout un design intéressant. Ceux qui ont déjà aperçu des photos de cet appareil ne sauront pas déçus puisque le guidon est aussi beau qu’annoncé et montré en photos. Une fois l’emballage de la trottinette ouvert on se rend compte qu’il faut avoir quelques notions de bricolage pour pouvoir monter la bête, rassure-vous toutes les vis et même la clé sont fournies dans l’emballage, vous n’aurez pas à trop vous inquiéter. Avec un peu de dextérité, le montage ne vous prend pas plus de cinq minutes, et c’est un processus accessible à tous. Malheureusement, les poignées du guidon ne sont pas pliables. L’engin offre une ligne élancée, une silhouette toute en élégance et finesse, sa texture et ses couleurs ont tout pour séduire. L’accélérateur, le guidon et même l’afficheur sont assez modernes tout en restant élégants.

Confort de la conduite avec la trottinette L6

Quand on jette un coup d’œil plus intéressé à cette trottinette électrique, on se rend compte que certaines des finitions n’ont pas été menées jusqu’au bout avec la précision qui s’imposait. Par exemple, la visserie aurait pu être mieux dissimulée sur la face arrière du guidon, le système de pliage de l’engin aurait pu être plus esthétique. Ces éléments sont plus visibles sur la version blanche, et moins sur la version noire de l’appareil. La trottinette semble assez grande et convient parfaitement à un adulte, elle est même plus grande que la plupart des modèles, notamment l’Egret One. Son plateau est plus grand et donc plus confortable pour le conducteur, pourtant la hauteur du guidon est moyenne. De prime abord la hauteur du plateau peut déstabiliser, surtout quand on met un pied au sol à l’arrêt. Pourtant la véritable bonne surprise de cet appareil est son confort de conduite, le guidon large est assez maniable et le conducteur bénéficie d’une position stable de conduite. Le long plateau permet de gagner en liberté au niveau des pieds.

Avec sa trottinette électrique une chose est sûre on prend de la hauteur, à environ 21 cm du sol. La hauteur du deck et la grosse taille des roues contribuent à rendre le passage d’obstacles comme le trottoir ou les trous confortable. Vous l’aurez compris le confort de conduite est largement au-dessus de la moyenne. L6 traverse tous les obstacles de la vie urbaine avec beaucoup de souplesse et de confort. Ses amortis sont assez efficaces, il faut dire que le maximum a été fait pour établir cet état de choses : l’amortisseur avant est doté de ressorts l’amortisseur arrière est à bras oscillant, avec deux grandes roues de 200 mm chacune dont une à gomme alvéolée à l’arrière et une gonflable à l’avant.

Les différentes utilisations des trottinettes électriques ou manuelles

trottinette electrique adulte 1

La trottinette a fait son grand retour sur nos routes et dans nos domiciles depuis la fin des années 1990. C’est un moyen de transport multimodal qui est surtout utilisé pour les petits trajets. Les premiers modèles qui n’étaient pas dotés de moteurs demandaient à l’utilisateur de se servir de son pied pour propulser l’engin et le faire avancer. C’était une méthode assez pénible quand il fallait se déplacer sur de longues distances, puisque l’effort fourni par le conducteur le fatiguait assez rapidement. Lorsqu’il s’agissait des montées, cela était encore plus difficile. Aujourd’hui, grâce aux avancées technologiques qui ont eu lieu dans différents secteurs, surtout dans celui des batteries, les trottinettes sur le site Urbanmove sont pour la plupart dotées de moteurs électriques. Bien sûr quelques inconditionnels continuent à solliciter les trottinettes sans moteur, mais c’est surtout pour l’utilisation des enfants, comme jouets. Dans le domaine du sport, les adultes se servent des trottinettes pour s’adonner à leurs passions sportives. D’ailleurs, la trottinette permet de faire de nombreuses figures de « freestyle ».

Quelles figures de freestyle peut-on faire avec la trottinette ?

Depuis le début des années 2000, la trottinette est utilisée par les sportifs pour faire du freestyle. Le freestyle est une pratique qui est héritée du BMX et comporte de nombreuses figures de style qui sont aussi appelées « tricks ». Nous allons faire le tour des figures de freestyle qui peuvent être faites avec la trottinette. Le Tailwhip est une figure où le plateau de la trottinette fait un tour complet autour du guidon. Quand on fait le Bus Driver, le guidon de la trottinette fait un tour de 360° sans que le pilote ne lâche les mains. Le Bar Spin est une dérivation du Bus Driver dans laquelle on lâche les deux mains. Le Briflip fait pivoter la trottinette verticalement et en arrière. Dans le Fingerwhip, le pilote lance un Tailwhip avec les mains. La figure Nothing fait lâcher les mains au pilote et durant le saut il ne pose pas les pieds sur le plateau. Le 180° est un demi-tour en sautant avec la trottinette, pendant que le 360° implique un tour complet en l’air avec la trottinette. L’une des figures les plus simples est le Bunny up qui est simplement un saut avec la trottinette. Le Condor est une figure pendant laquelle le pilote attrape le guidon entre ses jambes et tend les bras.

On retrouve de nombreuses autres figures un peu plus complexes comme le Backflip. Le Backflip est un salto arrière fait avec la trottinette, tandis que le Frontslip est un salto avant avec la trottinette. Bien sûr il faut savoir que pour pouvoir effectuer toutes ces figures, il faut être doté de trottinettes pour adultes solides. Le Heelwhip est une figure où le plateau tourne dans le sens inverse et il est envoyé par l’avant, c’est la figure inverse du Tailwhip. Le X-up consiste à tourner le guidon à 180°, le 720° consiste à effectuer 2 tours de 360°. On retrouve de nombreuses autres figures.

Forum West Web Valley : le Web 2.0 dans tous ses états !

La MEITO vous invite le 20 novembre prochain à Rennes pour découvrir les entreprises et approfondir les enjeux du Web2.0. Capgemini, Orange Labs et Alcatel-Lucent sont partenaires de cette manifestation.

Depuis l’avènement des nouveaux usages du web, regroupés sous le vocable Web2.0, l’Ouest a fait part d’une créativité remarquable, à l’image de son dynamisme reconnu dans les TIC.

Fort de ce constat, la MEITO et ses partenaires ont décidé de fédérer et de promouvoir toutes les initiatvies du nouveau web et favoriser leur réussite économique au travers d’un nouveau label : la WEST WEB VALLEY http://www.westwebvalley.com .

Cette journée sera l’occasion de faire un point sur les projets, les usages et les technologies du Web2.0.

Plus d’informations et inscription sur le site Web de la MEITO .

Rencontre Cybercommune

Venez assister à la Rencontre Cybercommune le 9 décembre à Vannes !

Cette rencontre annuelle a pour objectif de réunir les animateurs cybercommunes, les responsables, les élus et leur permettre ainsi de se rencontrer, d’échanger et discuter autour de thématiques liées à l’animation de ces espaces publics numériques. L’édition 2008 se déroulera sur une journée complète, le programme est élaboré en fonction des demandes et des besoins des animateurs.

De plus, une remise de prix aux lauréats de l’appel à projets sera organisée pendant ces rencontres, permettant de mettre en valeur les projets des lauréats et de favoriser l’échange d’expérience.

Rencontres nationales communication et technologies nouvelles

Venez assister aux premières rencontres nationales communication et technologies nouvelles à Rennes les 16 et 17 octobre 2008.

Ces journées sont organisées par CAP COM le réseau de la communication publique et territoriale avec le soutien de la Ville de Rennes, Rennes Métropole, le Département d’Ille et Vilaine et la Région Bretagne.

Les services communication de collectivités territoriales, les webmasters et services informatiques, les responsables nouvelles technologies, DGS, élus, agences et consultants découvriront les enjeux des territoires et de la communication 2.0.

Plus d’information sur le site : http://www.cap-com.org/seminaires/5-communication-et-technologies-nouvelles.html .

Cartographie de la couverture en haut débit de la région Bretagne

Malgré l’installation par France Télécom d’équipements ADSL sur l’ensemble de son réseau, de nombreuses zones du territoire ont un débit insuffisant ou ne peuvent accéder à l’Internet à haut débit.

Afin de mieux mesurer l’état des lieux en Bretagne une cartographie a été réalisé fin 2007 par le Centre d’Etudes des techniques de l’équipement de l’Ouest à la demande de la Prefecture de Région et en coopération avec le Conseil régional de Bretagne.

Les principes de réalisation de ces cartes sont :

  • établissement d’un maillage de points géoréférencés correspondant à des lieux habités du territoire, et identification de lignes téléphoniques correspondantes
  • recueil des informations techniques relatives aux lignes téléphoniques sélectionnées comme échantillon représentatif
  • présentation des résultats obtenus sous forme de carte de zones isodébit sur un fond de carte IGN.

Attention : ces cartes ne sont donc pas exhaustives, les conditions réelles de connexion à Internet peuvent différer. Cependant elles permettent d’avoir une vision globale des zones recontrant des difficultés ainsi qu’une estimation des différents débits disponibles.

Pour accéder à la carte en ligne cliquez sur ce lien