Category Archives: Spécial à Marrakech

Reconnaissance française des écrivains nés près de l’hôtel de luxe à Marrakech

hotel la sultana

Le Salon du livre de Paris est un événement de grande envergure qui se tient chaque année dans la ville des lumières. L’édition dernière mettait à l’honneur la Corée du Sud, cette année c’est le Maroc qui est l’invité d’honneur et qui a eu l’opportunité de faire mieux connaitre sa littérature, ses écrivains, auprès des autres pays. En plus de présenter leurs productions en termes de littératures, les maisons d’édition ont également pu présenter les auteurs avec qui il travaillent, les plus prometteurs du Maroc, la nouvelle génération. Ces nouveaux auteurs peuvent ainsi profiter de cette visibilité pour se faire connaitre, mais aussi pour être en contact avec les écrivains du monde entier, leur permettant ainsi d’améliorer leur plume. Habitués au faste de l’hôtel de luxe à Marrakech sur le site http://www.chouett-vacances.com/afrique/hotel-de-luxe-la-sultana-pour-decouvrir-marrakech-430864/, les auteurs originaires du Maroc ont pu se comparer aux autres styles d’écriture.

Pour préparer la participation marocaine à cet événement, les acteurs du secteur littéraire au Maroc ont tenu des réunions et des rencontres avec le ministre de la Culture afin de savoir quelle stratégie est la mieux indiquée pour assurer une bonne représentation littéraire du Maroc en France. Un accord a d’ailleurs été signé avec le Maroc pour rendre l’invitation du pays officielle, sous la bonne garde de Vincent Montagne, président du Syndicat national de l’édition en France (SNE). Cette invitation du Maroc revêt aussi un caractère symbolique, il s’agit d’une reconnaissance assez forte. Cela signifie et montre même que les organisateurs de ce salon pensent que l’univers littéraire du Maroc gagne à être connu et découvert. L’impact de cette invitation pourrait même atteindre l’aspect diplomatique de la relation entre les deux pays.

Cela montre que la France et le Maroc entament et poursuivront une collaboration à travers des institutions comme l’Institut du monde arabe qui est situé à Paris. Cela pourrait présager que dans quelques années la France peut être invitée d’honneur à un événement littéraire organisé dans un hôtel de luxe à Marrakech. Tout l’intérêt de la participation des écrivains marocains est de constater que ce ne sont pas seulement les auteurs à forte notoriété qui sont mis en avant, les plus jeunes aussi ont eu l’opportunité de s’exprimer, de montrer leurs œuvres et même de signer leurs autographes. Il s’agissait d’ouvrir la porte de ce monde aux nouveaux auteurs pour assurer une continuité au monde littéraire marocain. Cet événement arrive à point nommé pour sortir la littérature marocaine de sa léthargie. En effet, selon une étude publiée en 2014 par le Haut-Commissariat au plan, les Marocains ne lisent que pendant deux minutes par jour, entraînant ainsi des méventes pour les éditeurs.

Itinéraire d’un trekking pour débutant dans le désert du Maroc

Trekking au Maroc

Un débutant ne peut pas se lancer dans un trekking de la même manière que le ferait un professionnel. Pour un débutant, il est préférable d’opter pour un trekking de 8 jours dans certaines régions du désert marocain avec l’agence Aventure Berbere . Vous pouvez par exemple opter pour un trekking sur la route de saredrar, non loin de Marrakech. Dans ce style de trekking dans le désert du Maroc, le portage se fait uniquement avec les affaires de la journée, les autres bagages sont portés par des animaux, notamment les chameaux. L’hébergement se fait en hôtel, dans des tentes ou des campas aménagés selon l’endroit où on se trouve à ce moment-là. Les touristes sont souvent accompagnés par des guides et organisés en groupes de 4 à 15 personnes. Le premier jour du trekking, vous partez de votre pays d’origine pour rejoindre la ville de Marrakech où vous êtes accueilli et logé dans un hôtel quatre étoiles.

Le deuxième jour, vous abandonnez le confort de Marrakech pour vous diriger vers le sud du pays. Vous rencontrerez le tizi n’Tichka, un col qui s’élève à plus de 2 200 mètres d’altitude et qui vous donne accès à la plaine d’Ouarzazate. Vous prendrez un déjeuner dans ce paysage fascinant. Vous découvrirez ensuite la vallée du Draa et ses nombreux villages : Agdz, N’kob, et les palmeraies qui embellissent la vallée. Après avoir été éblouis, vous arriverez à Saredrar au milieu de nulle part. Vous serez installé dans un campement de style saharien aménagé avec des tentes, des lits des douches, un restaurant et des toilettes. Notons que pendant votre trekking dans le désert du Maroc, les tentes aménagées sont traditionnelles, elles vous embarquent dans la culture marocaine profonde.

Après Saredrar, vous ferez route vers Berghwa en côtoyant les oueds, les acacias, et les dunes jusqu’aux dunes de Ikwa n’Blafaida où vous trouverez le premier camp de votre trekking dans le désert du Maroc. La descente se poursuite jusque dans les gorges de Taghbalte, à proximité du village d’Aït Mnad, où se tient un marché hebdomadaire. Vous croiserez des palmiers, des potagers, des dattiers, etc. Votre itinéraire vous mènera jusqu’à Foum Tizza où vous trouverez des palmeraies et des dunes, avant de revenir sur Saredrar. Précisons que le sol de cette région est jonché de millions de fossiles et de dunes imposantes habillées de rochers. Le retour à Marrakech se fait le 7ème jour en minibus en journée. Les visiteurs ont donc l’occasion de visiter la cité ocre pendant la soirée et profiter de leur nuit dans l’hôtel 4 étoiles.

Quels sont les quartiers les plus connus de Marrakech ?

Marrakech

La ville de Marrakech http://blogmarrakech.webnode.fr/ est subdivisée en deux grandes parties bien différentes : la médina appelée aussi ancienne ville et la nouvelle ville dans laquelle on retrouve les quartiers comme Guéliz ou Hivernage. Dans la médina on retrouve des multitudes de passages étroits et des petits magasins assez traditionnels, pendant que Guéliz est le symbole de la modernité de la ville à la façon occidentale et Hivernage regroupe les plus grands complexes hôteliers. Depuis quelques décennies maintenant, Marrakech prend de plus en plus d’ampleur, surtout dans les zones périphériques. A l’ouest particulièrement où on voit apparaitre de nouveaux quartiers résidentiels. Marrakech offre une multitude d’activités à faire pendant son séjour, et de choses à voir. Si vous décidez par exemple de passer une journée à visiter les souks de la ville, cela ne serait pas suffisant pour faire le tour.

Marrakech propose aussi à ses visiteurs des sites touristiques et architecturaux fortement imprégnés de l’histoire marocaine. Les passionnés de culture et d’histoire pourront faire des tours dans les différents musées de la ville. Rappelons que la médina de Marrakech est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1985. Dans l’ancienne ville, la place Jemaa el fna est l’espace le plus touristique et le plus connu des visiteurs, on y trouve des artistes, des restaurants, des charmeurs de serpents, des cracheurs de feu, des petites échoppes, etc. C’est un lieu plein de vie et d’animations. Non loin de là se trouve la zone des souks où on vend à peu près tout et n’importe quoi. Le quartier des vieilles tanneries surprend avec ses couleurs. Sans oublier la mosquée de la Koutoubia et son minaret, toujours à proximité de la place Jemaa el Fna.

De nombreux autres sites pourraient susciter votre intérêt à Marrakech, notamment les tombeaux Saadiens, le musée Dar si Daid, les jardins Majorelle, le palais El Badi, le palais El Bahia, les jardins de la Ménara, etc. Le Mellah est également un quartier de la médina de Marrakech, sa particularité c’est qu’à la base il s’agit d’un quartier habité principalement par la communauté juive. Guéliz est le premier quartier construit hors de la médina, on y trouve surtout des banques, des magasins, des restaurants modernes, des restaurants fast food, etc. la discothèque Le Pacha est située non loin de là, précisons que c’est la plus grande discothèque du Maroc. Quant à Hivernage, c’est un quartier riche et résidentiel, où on retrouve aussi des complexes hôteliers. Plus excentré de la médina, on retrouve les quartiers les plus récents comme Massira 1, 2 et 3, Hay Socoma, Hay Azli, des quartiers résidentiels au standing élevé.

Comment Marrakech se démarque sur le continent africain ?

Maison Marrakech

Sur le continent africain, le Maroc compte parmi les pays les plus développés, mais aussi les plus appréciés par les visiteurs étrangers. Il s’agit d’un pays qui a su garder sa tradition tout en s’arrimant à la modernité. La ville de Marrakech est l’une des celles qui sont les plus visitées par les touristes à l’échelle mondiale https://viemarrakech.wordpress.com/. La cité ocre a d’ailleurs été comptée dans le classement des villes à fort potentiel touristique à travers le monde. Le quotidien français Le Monde et le New York Times l’ont classée pour le titre de l’année 2017 en mettant en avant le musée Yves Saint-Laurent qui ouvrira en octobre 2017 et le jardin Majorelle. Ce sont des lieux qui valent le coup d’être visités par les touristes. En plus de ces lieux qui valorisent la culture, d’autres endroits méritent d’être visités au sein de la ville de Marrakech.

En parlant d’autres lieux, la place Jemaa el Fna située à Marrakech arrive en tête du classement des plus beaux monuments du continent africain, selon le site TripAdvisor. Rappelons que le site TripAdvisor est le plus grand espace en ligne de tourisme et de voyage à travers la planète. Le même site avait déjà désigné la ville de Marrakech comme l’une des meilleures destinations touristiques à travers le monde au début de l’année 2015. Les classements de TripAdvisor sont faits sur la base du choix fait par les internautes. Quatre monuments ont été sélectionnés dans la ville de Marrakech et la place Jemaa el Fna en est sortie première. Le site précise que la place est une vraie ménagerie humaine, on y retrouve des touristes, des charmeurs de serpents, des acrobates, des musiciens, des marchands, etc. C’est un endroit unique à découvrir. Marrakech ne s’est pas limitée à la première place, d’autres sites occupent ce classement, notamment la Medersa Ben youssef qui occupe la 3e place, les souks qui sont à la 4e position et le palais Bahia qui se classe en 17e position.

Marrakech se positionne ainsi comme la première destination touristique du Maroc. En plus des monuments de Marrakech, des monuments d’autres villes marocaines se retrouvent dans ce classement. On y retrouve la mosquée Hassan II qui se trouve à Casablanca en 2e position, les remparts d’Essaouira en 9e position, la Casbah d’Ait Ben Haddou à la 11e place, le site archéologique de Volubilis à la 21e place et enfin le Chellah de Rabat à la 24e place. Preuve une fois de plus que le Maroc est parmi les pays les plus touristiques du continent africain. Dans ce classement des 25 monuments d’Afrique, on retrouve des monuments d’autres pays comme la Basilique Notre-Dame de la Paix en Côte d’Ivoire, les ruines de Leptis Magna en Libye et bien d’autres.

Faites un tour d’horizon du massif de Toubkal en trekking

un séjour trekking pour l'ascension du Toubkal

Le Massif de l’Atlas est subdivisé en trois parties : le Haut Atlas, le Moyen Atlas et l’Anti-Atlas. Chacune de ces parties dispose de ses propres caractéristiques, que ce soit en termes de relief, de climat, de population et de biodiversité. Faire un trekking dans le Toubkal avec http://www.dunesdeserts.com/activié/ascension-du-toubkal/  donne la possibilité de découvrir toutes ces particularités et de profiter de régions exceptionnelles. En vous rendant par exemple dans le Haut Atlas, vous pourrez découvrir l’un de ses massifs, qui est le Jbel Ayachi culminant à une altitude de 3 757 mètres, dans la région de Meknès-Tafilalet. Dans le Moyen Atlas, vous pourrez découvrir le Jbel Naceur qui est un massif culminant à 3 356 mètres d’altitude. Ce massif se trouve dans la région de Fès-Boulemane et peut encore être appelé adrar Bou Nacer. C’est le massif le plus haut du Moyen Atlas oriental et jouit d’un climat typiquement méditerranéen.

Le Jbel Sirwa, trésor de l’Anti-Atlas

Le Jbel Sirwa est un massif de l’Anti-Atlas qui se situe dans la région Sous-Massa-Drâa, il porte aussi le nom de siroua. Il s’agit d’un très haut et vaste volcan qui culmine à une hauteur de 3 304 mètres. Très souvent des dykes et des culots de lave noire en sortent. Vous pourrez découvrir cette merveille de la nature en faisant un trekking dans l’Anti-Atlas. Cette région connait de faibles pluies, qui sont également irrégulières, elles atteignent 400 mm par an sur les sommets. Du fait de son altitude élevée, le massif connait quelques fois des apparitions de neige. On retrouve au sein de massif des kasbahs des douars, des villages fortifiés que l’on appelle igoudars. Ces villages sont faits en terre, disposent de greniers collectifs et symbolisent une tradition très forte.

En organisant un trekking dans l’Atlas, et en visitant ces villages, vous pourrez rencontrer des champs d’orge, de blé, des amandiers et du safran. La particularité de cette zone est que les champs sont irrigués par des torrents, de façon naturelle. Les femmes s’adonnent au tissage de tapis qu’elles commercialisent au souk de Taznaght. Parmi les activités de la population locale, nous pouvons citer l’élevage d’ovins. C’est une zone très appréciée des randonneurs, à pied ou à cheval. On peut y découvrir des paysages fantastiques, de profondes vallées, des escalades, etc. On retrouve également des sentiers muletiers dans le village d’Askaoun qui abrite des mines d’argent, d’or et de cobalt.