Hausse des crédits dans l’immobilier à Marrakech et au Maroc

Vente villa avec piscine à Marrakech

Depuis le début de l’année 2014, on observe une tendance à la hausse pour les crédits dans le secteur immobilier à Marrakech et sur l’ensemble du territoire marocain. Jusqu’en fin mai 2014, le total de ces crédits se chiffrait à la modique somme de 233, 015 milliards de dirhams, ce qui permet d’enregistrer une hausse de 2,3% en comparaison avec la même période en 2013. Il faudrait se demander quelles sont les causes de cette hausse impressionnante dans l’octroi des crédits au Maroc. Si vous souhaitez obtenir un crédit immobilier et que vous ne savez pas comment vous y prendre, l’idéal serait de vous rapprocher d’un professionnel tel que Cotemedina .

Justification de la hausse dans les crédits à Marrakech et au Maroc

L’augmentation importante que l’on observe dans les crédits du secteur immobilier à Marrakech et dans les autres villes du royaume, est étroitement liée aux belles performances des différents crédits à l’habitat. Information tirée des statistiques monétaires de la Bank Al-Maghrib à la fin du mois de mai 2014. On constate que le montant total des crédits à l’habitat a augmenté de 5% et a atteint la somme de 164 096 milliards de dirhams pendant les cinq premiers mois de l’année 2014. Toutefois, les crédits octroyés aux promoteurs du secteur immobilier ne connaissent pas la même évolution. En fin du mois de mai dernier, la valeur de ces crédits se chiffrait à 66 833 milliards de dirhams, affichant ainsi une baisse d’environ 3,2% en comparaison avec la même période en 2013. Ces statistiques dévoilent aussi que les personnes qui sollicitent les crédits immobiliers ont une préférence pour les crédits sur le long terme. La répartition des crédits bancaires en fonction de l’objet économique et du terme montre que les crédits pris sur le long terme atteignaient le montant de 137 505 milliards de dirhams en mars 2014. Affichant ainsi une hausse de 5,1% en comparaison à la même période en 2013.

Quant aux crédits de l’immobilier à Marrakech et au Maroc, souscrits pour le moyen terme, ils atteignent la somme de 60 322 milliards de dirhams avec une forte augmentation de 3% au premier trimestre. S’agissant des crédits à court terme, leur valeur a baissé d’environ 1,9% pour se retrouver à 34 332 milliards de dirhams, au lieu de 35 433 milliards à la fin du premier trimestre de l’année précédente. C’est l’occasion de préciser que le marché immobilier au Maroc a vécu durant les dix dernières années, une période de forte activité avec une forte progression du nombre de transactions, mais aussi une nette accélération dans la progression des crédits immobiliers. Ces hausses ont été logiquement accompagnées d’une augmentation des prix à hauteur de 3,6% de plus en moyenne, par an, jusqu’en 2009. Depuis 2009, l’activité dans le secteur immobilier a commencé à décroître et la hausse des prix est passée de 3,6% à 1,3% entre 2010 et 2013.

Laisser un commentaire

Post Navigation